Développement de bébé : Le premier jour de bébé

Faire connaissance

Ou plutôt continuer. . . parce qu’il est évident que le dialogue avec le bébé était déjà entamé pendant la grossesse. Mais les jours passés à la maternité sont vraiment le moment idéal pour que, pleine d’amour et de disponibilité, vous approfondissiez la rencontre avec bébé à peine né. Ce que les spécialistes appellent parfois «l’accordage», c’est-à-dire l’accord qui se crée entre le nouveau-né et sa mère, mais aussi avec son père, commence dès la venue au monde.

Juste après la naissance

Votre bébé est posé sur votre ventre, encore tout gluant, la respiration à peine établie. Placez le bébé à plat ventre sur vous, la tête près de vos seins, ses jambes repliées sur vous. Posez largement vos mains sur son dos et massez-le, tout doucement et tendrement. Que son premier contact soit avec vous, peau à peau, quand cela est possible, et non avec une sage-femme ou avec un lange. Si le père est présent, il peut lui aussi avoir ce contact très précoce avec son bébé en posant sa main près de la vôtre.

Cette place, tout contre vous, est privilégiée pour l’enfant à bien des égards.

- Il retrouve le bruit des battements de votre cœur, qui l’a bercé pendant toute la période intra-utérine. Retrouver ce même bruit «au-dehors» est un élément important d’apaisement chez le bébé et développe certainement un sentiment de sécurité.

- Contre vos seins, le bébé repère votre odeur et présente déjà le réflexe de s’y enfouir.

- Si vous et son père parlez à votre bébé, l’appelez par son nom, il retrouvera vos voix, dont il a perçu les vibrations avant même de les entendre. Bien sûr, ces voix sont perçues différemment de ce que le bébé entendait in utero, mais parce qu’elles ont les mêmes inflexions et les mêmes accents, le bébé les reconnaîtra.

Dans les heures qui suivent

Si l’accouchement s’est bien déroulé, sans trop de souffrances pour l’un ou pour l’autre, le bébé reste près de sa mère pendant deux heures environ, en salle de travail. Même si l’enfant est en couveuse, vous pouvez demander que celle-ci soit placée près de vous, à portée de main. Vous serez étonnée de voir votre enfant aussi éveillé, calme, tranquille et attentif. Comme si cette «tempête» dont il sortait était déjà oubliée. Le nouveau-né est, à ce moment, totalement réceptif à votre regard, à vos paroles et sensible, n’en doutez pas, à l’accueil que vous lui faites.

Vous pouvez utiliser ce temps pour :

- parler doucement à votre bébé, lui souhaiter la bienvenue ;

- continuer à le caresser tendrement, sur la tête, le long du dos, puis sur tout le corps ; de vraies caresses lentes et douces, et non des effleurements, peuvent être, en plus du plaisir que vous en retirerez tous les deux, d’un grand bienfait sur le plan physiologique ;

- placer votre bébé au sein, si vous souhaitez l’allaiter.

Autrefois, il était de tradition de faire jeûner les bébés dans les heures qui suivaient l’accouchement.
Jusqu'à ce que l'on constate :

- que le réflexe de succion est fort et précoce ; une mise au sein dès l’accouchement a de bonnes chances de se dérouler naturellement et sans problèmes ;

- le liquide produit par les glandes mammaires, dans les premiers jours, appelé colostrum, est d’un apport essentiel pour le bébé sur le plan nutritionnel mais surtout médical, parce qu’il contient de nombreux anticorps très précieux pour la santé de l’enfant.

Ces deux heures de doux tête-à-tête écoulées, vous allez vous rendre dans votre chambre pour prendre un peu de nourriture et de repos. Vous retrouverez votre bébé un peu plus tard, vêtu et couché au fond de son berceau, désireux, comme vous l’êtes, de vous retrouver.

Il arrive qu’un problème de santé affectant la mère ou l’enfant les empêche de profiter au mieux de ces toutes premières heures. Si c’est votre cas, n’en soyez pas trop déçue : dès que vous le pourrez, vous rattraperez le temps perdu par un surcroît d’attention et de tendresse.

Partagez cette page: Facebook Twitter Pinterest Google Plus StumbleUpon Reddit Email

Laissez un Commentaire