Allaiter bébé : Les premiers jours d’allaitement

Comment mettre en route l’allaitement en salle de naissance?

L’allaitement va être mis en route dès la salle de naissance ou dès l’arrivée en chambre par une tétée précoce qui sera au mieux favorisée par la mise en « peau à peau » du bébé avec sa maman. « Peau à peau » qui peut être aussi proposé aux papas qui le souhaitent dans certains cas…
Le bébé est mis nu entre les seins de sa mère recouvert par une couverture: ce qui maintient sa température, favorise sa bonne respiration et une bonne reconnaissance mutuelle de la maman et du bébé.

Durant cette première mise au sein, le bébé et sa maman seront aidés, accompagnés et surveillés par l’équipe soignante.
Cette première tétée est très importante : elle peut avoir lieu immédiatement ou quelques heures plus tard selon la disponibilité du bébé ou de sa maman.

La période la plus propice pour que le bébé prenne le sein et tête est entre la naissance et la sixième heure et il faut beaucoup de confiance et de patience…

Le peau à peau prolongé favorisera cette première prise au sein.

Comment poursuivre l’allaitement à la maternité les premiers jours?

La proximité avec votre bébé va faciliter la mise en route de l’allaitement, vu notamment avec la mise en peau à peau dès la naissance.

Cette première tétée donne le colostrum qui est le premier lait très nourrissant et parfaitement adapté à votre enfant nouveau-né. Il joue un rôle important pour maintenir un bon taux de sucre dans le sang de votre bébé, mais est aussi très riche en éléments anti-infectieux ainsi que laxatif, donc favorise l’élimination des premières selles (le méconium).

Le colostrum est le lait produit du quatrième mois de la grossesse environ jusqu’au jour de la montée de lait (souvent le troisième jour après la naissance). Juste après sa naissance, votre bébé va être bien éveillé pendant environ six heures, puis s’endormira souvent profondément afin de récupérer de cet effort fourni lors de son arrivée.

Il est donc important de bien lui faire profiter de ce colostrum au maximum dans ce laps de temps, afin qu’il puisse se faire quelques « réserves ».

C’est lors des premières tétées qu’il est capital de faire appel aux soignantes pour vous aider, lors de chaque mise au sein si nécessaire, afin de bien saisir les éléments clés d’une tétée efficace.

- Savoir quand mettre son bébé au sein (quels signaux d’éveil)
- Adopter une position correcte pour vous et votre enfant (Voir article sur les positions d’allaitement)
- Déceler les signes d’une bonne déglutition
- Percevoir l’efficacité d’une bonne succion

Il est aussi préférable, sauf impossibilité, que votre enfant reste auprès de vous 24h/24. cela favorisera une bonne relation avec votre bébé, vous permettra de faire connaissance avec lui de le rassurer et permettra de pratiquer réellement l’allaitement selon ses périodes d’éveil.

Qu’est-ce que l’allaitement à la demande?

C’est la base d’un allaitement réussi pour un bébé à terme et en bonne santé.
Il s’agit du seul moyen de respecter le processus naturel de lactation, d’éviter des difficultés et de répondre aux besoins de votre bébé. Il faut profiter au début de chaque période d’éveil spontané du bébé, jour et nuit, pour lui proposer le sein : c’est l’allaitement « à l’éveil » bien qu’à « la demande » et ne pas attendre qu’il pleure car il lui est alors impossible de téter.

Pourquoi?

Le but est de s’adapter au rythme de veille et de sommeil du bébé. Puisque dans votre ventre il était nourri passivement par le cordon ombilical il va lui falloir s’adapter à ce nouveau mode d’alimentation intermittent et profiter de ses compétences à trouver, prendre et téter le sein quand il s’éveille et que sa maman le prend contre elle.

Comment faire?

Il faut observer votre bébé et non votre montre!
Il doit pouvoir prendre le sein sans restriction ni dans le nombre, ni dans la durée des tétées à condition que la position de succion soit correcte. C’est la succion de bébé qui stimule la sécrétion de lait. Elle peut être sensible au début mais ne doit jamais être douloureuse. Si douleur il y a, il faudra absolument modifier la position de succion de bébé pour éviter les crevasses par mauvaise succion.

Comment savoir si mon enfant a besoin de téter?

Lorsqu’il se réveille, sans pleurer, le bébé va chercher le sein en tournant sa tête, en la soulevant alors qu’il est encore dans son berceau. Il peut chercher à sucer le drap ou son poing. Dans vos bras, il va plus chercher à sucer votre peau ou s’enfouir activement entre vos seins. Enfin si ces signaux envoyés n’ont pas été détectés, peut se rendormir pour un nouveau cycle de sommeil sans rien avoir mangé et c’est une occasion perdue pour le nourrir et pour stimuler la montée de lait.

Il est important de l’apaiser afin que la mise au sein se fasse dans des conditions idéales. Si vous attendez qu’il pleure, au début, il ne réussira pas à bien prendre le sein.
En maternité un bébé ne pleure jamais de faim, il ne faut pas attendre les pleurs pour le nourrir…
La notion de faim et les pleurs pour demander à téter viennent plus tard après le retour à la maison.

Que faire ensuite?

- Lui propose le sein en respectant toujours vos bons positionnements à deux.
- Le laisser téter autant qu’il en a envie : le plus souvent 8 à 12 fois en 24h (mais le premier jour ce peut être beaucoup plus rare)
- La durée de la tétée doit être très souple, selon l’envie de bébé.

En effet, la composition du lait change au cours de la tétée. Tout d’abord sont sécrétés : de l’eau et du sucre pour l’hydrater. Puis, petit à petit, c’est la « crème dessert » qui arrive avec le gras du lait.D’où l’importance du temps accordé à ses tétées, aussi bien dans la fréquence que dans la durée.

Il est important que bébé ait eu le temps de prendre son dessert afin d’être rassasié.

- Proposez-lui systématiquement les deux seins tant que la montée de lait ne s’est pas produite pour bien stimuler chaque sein, fréquemment, puis pour bien les vider lors de la montée de lait. Par la suite un seul sein par tétée peut suffire.

Comment faire si votre bébé dort beaucoup?

Sauf cas particuliers qui vous seront indiqués au moment de la naissance ou lors de votre séjour à la maternité, un bébé bien dodu, tout rose et à terme peut être laissé tranquille.

On peut lui faire confiance! Si on observe bien les petits signes d’éveil parfois très brefs.

Comment savoir si votre bébé a bien tété?

- Tout d’abord en l’observant : il lâche le sein, dort paisiblement, totalement détendu, les doigts étalés.

- Il faut observer, écouter et ressentir la tétée : bébé commence toujours sa tétée par plusieurs succions courtes et rapprochées (souvent sensibles) pour pouvoir envoyer le signal de production de lait.

Puis vont suivre des succions plus lentes, plus puissantes avec des déglutitions (que l’on entend plus au troisième jour de vie) à chaque mouvement de succion.

Petit à petit, la déglutition ne se fera qu’au bout de plusieurs succions, ce qui signale la proche fin de son repas.

Enfin, bébé va s’endormir repu tout en lâchant le sein progressivement, parfois de façon très nette.

Le rot n’est pas nécessaire après la mise au sein car bébé n’avale quasiment pas d’air, il ne sera utile que si votre enfant semble gêné après la tétée.

Quand à vos sensations, juste après les succions courtes et rapprochées, vous pouvez être amenée à sentir des picotements dans les seins ou une sensation de chaleur, signe du lait qui arrive jusqu’à bébé.

Puis lors des succions, déglutitions, vous pouvez la plupart du temps être amenée à sentir des contractions de l’utérus avec une légère augmentation de vos saignements.

Ses couches sont une mine d’information! Après le méconium des 1er et 2ème jours, on constate une selle quasiment liquide (jaune d’or avec des grumeaux) presque à chaque tétée. Il est aussi nécessaire qu’il y ait 5 à 6 pipis par jour, signifiant que bébé a bel et bien bu, donc mangé.

La courbe de poids

Tous les matins, votre bébé sera pesé au moment du bain. Une perte de poids est tout à fait normale lors des tout premiers jours (2 à 3 jours), car le bébé a émis ses premières selles et a perdu l’eau accumulée dans son organisme pendant 9 mois. Cette perte de poids peut parfois être peu visible. Elle est contrôlée par le personnel soignant et peut atteindre 10% du poids du bébé.

La montée de lait

Elle se produit quelques jours après la naissance et se traduit par une tension et une augmentation de volume des seins, accompagnée bien sûr par un écoulement de lait plus clair et moins épais que le colostrum. la plupart du temps elle s’observe au 3ème jour de vie de bébé, la 2ème nuit est souvent la plus agitée, dû au rapprochements soudain des tétées accompagnant cette montée de lait.

Hygiène des seins pendant l’allaitement

Il n’y a pas de soins particuliers à apporter. Vous devez avoir une bonne hygiène corporelle quotidienne et bien penser à vous laver les mains avant chaque mise au sein. des gouttes de lait en fin de tétée étalées sur les bouts de sein ont un effet hydratant, cicatrisant et antiseptique. Vous pouvez aussi utiliser une crème à base de lanoline (très gras) que vous étalerez sur les bouts de sein après chaque tétée et que vous n’avez pas besoin d’ôter avant de redonner le sein à votre bébé.

Compléments alimentaires

Il s’agit d’eau ou de lait de substitution. Ils ne sont pas nécessaires, sauf indication médicale très rare. Non utilisés à bon escient, ils peuvent compromettre l’allaitement car induisent une diminution des succions de bébé, donc une baisse de lait.

Un défaut de succion et de déglutition peuvent aussi apparaître car ils ne sont pas les mêmes avec une tétine de biberon (c’est également valable avec les sucettes!).

L’idéal, lorsque le pédiatre a prescrit un complément, est qu’il soit proposé après une tétée et sans tétine de biberon (à la tasse, à la seringue).

Cas particuliers

Tous ces conseils sur le bon déroulement d’un allaitement au sein sont donnés dans le cas d’un accouchement sans problème particulier, à terme, avec un bébé de poids normal.
Ils sont donc à adapter en cas de :
- Prématurité
- Petit poids de bébé
- Gros poids de bébé
- Naissance difficile
- Diabète
- Hospitalisation de bébé

Vous serez guidée et informée par les pédiatres et les soignants en cas de particularités nécessitant des adaptations.

Afin de poursuivre votre lecture voici les livres parlant de l'allaitement recommandés par le Guide Du Moutard :

Partagez cette page: Facebook Twitter Pinterest Google Plus StumbleUpon Reddit Email

Continuez votre lecture avec

Laissez un Commentaire