Santé : Les risques d'une grossesse après 40 ans

grossesse et risques

Les difficultés d’avoir un bébé dans la quarantaine

Parfois, le problème est de trouver l’homme idéal. D’autres femmes n’entendent pas que leur horloge biologique tourne. D’autres encore ont mis en attente le fait d’avoir des enfants afin de poursuivre une carrière. Peu importe la raison, de nombreuses femmes se retrouvent enceintes en dehors des traditionnelles années maternelles de 25 à 35ans. Tomber enceinte à l’âge mûr n’est pas un phénomène rare de nos jours, mais il y a des risques dans une grossesse après quarante ans qu’il est important de prendre en considération.

Eviter les principaux risques d’une grossesse tardive

Il fut un temps où avoir des enfants était un jeu pour les jeunes femmes, mais ces dernières années, le nombre de femmes ayant des bébés plus tard dans leur vie, a presque doublé. Si une future maman a plus de 35 ans, il est probable que son gynécologue examinera son cas étant donné son âge maternel avancé. Ne laissez pas cette étiquette de « femme trop vieille pour avoir un enfant » vous déprimer. La grande majorité des femmes de plus de 35 ans n’ont rien d’anormal, et ont des grossesses sans problème.

La raison pour laquelle beaucoup de mères de plus de 40 ans ont des bébés en pleine santé, c’est que les soins de santé des femmes en général se sont améliorés considérablement au cours des dernières décennies. Pour faire simple, une femme en bonne santé est beaucoup plus susceptible d’avoir un bébé en bonne santé. Il y a plusieurs choses importantes que les femmes peuvent faire pour éviter les risques majeurs de grossesse après 40 ans.

Maintenir un poids correct, éviter la surcharge pondérale
Faire de l’exercice régulièrement avant et pendant la grossesse
Ne pas fumer
Faire un examen médical annuel
Avoir de saines habitudes alimentaires
Se faire suivre régulièrement pour les soins prénataux
Consulter un médecin avant de tomber enceinte

Ces conseils sont vraiment applicables à toute femme qui veut fortement une grossesse normale, mais ils sont particulièrement importants pour les mères en grossesse tardive parce que, malheureusement, il y a des chances accrues pour certains problèmes durant la grossesse pour les mères de plus de 40 ans.

Risques d’une grossesse après quarante ans

Les femmes de plus quarante ans ont souvent plus de problèmes médicaux pendant leur grossesse tout simplement parce que les femmes de plus de 40 ans ont plus de problèmes médicaux que les femmes de 25 ans en général. Une mère de plus de 40 ans est plus susceptible de réunir des conditions préexistantes qui peuvent être aggravées par la grossesse comme le diabète, l’hypertension ou des problèmes communs. Inutile de préciser qu’aucune femme ne devrait tomber enceinte si elle n’a pas déjà fermement sous contrôle ses problèmes médicaux préexistants, et n’importe qui avec de telles affections devrait consulter un médecin avant même d’essayer de tomber enceinte.

En plus des problèmes préexistants, les femmes enceintes de plus de 40 sont plus sujettes aux complications de grossesse suivantes:

Fausse couche: 25 pour cent des femmes de plus de 40 ans font une fausse couche.
Placenta prævia: quand le placenta arrive à la sortie du canal de naissance avant le bébé, une césarienne est souvent nécessaire.
Détresse fœtale: Si c’est la première grossesse d’une mère en grossesse tardive, une détresse fœtale et un travail prolongé sont plus fréquents.
Naissance par césarienne: Il y a une grande chance d’avoir un accouchement par césarienne pour les femmes de plus de 35 ans.
Syndrome de Down, aussi appelé trisomie 21: l’incidence du syndrome de Down est de 1 sur 100 pour les mères âgées de 40 ans ou plus, ce qui est beaucoup plus élevé que chez les jeunes femmes.
L’hypertension artérielle: une mère de plus de 40 ans est plus susceptible de développer un diabète, des maladies cardiovasculaires, ou une pression artérielle élevée (hypertension) pendant la grossesse.

Heureusement, beaucoup de ces complications peuvent être traitées et contrôlées par un médecin. La principale exception est le syndrome de Down, qui ne peut être évité ou guéri, mais il peut être détecté bien avant la naissance du bébé, permettant à la mère de prendre le temps de se préparer à la vie avec un enfant ayant des besoins spéciaux ou à décider d’un avortement thérapeutique.

L’essentiel, c’est que plus la mère est en bonne santé, plus il est probable qu’elle va avoir un bébé en bonne santé. Peu importe l’âge d’une femme, la meilleure chose qu’elle peut faire pour s’inciter à la prudence et avoir une grossesse sans complication est de se porter le mieux possible.

Afin de poursuivre votre lecture voici les livres parlant de la grossesse tardive recommandés par le Guide Du Moutard :

Partagez cette page: Facebook Twitter Pinterest Google Plus StumbleUpon Reddit Email

Laissez un Commentaire