Sexualité : Pourrez-vous faire l’amour jusqu’à l’accouchement

fin de grossesse et sexualité

En général, oui, mais avec quelques restrictions parfois.

Les articles sur la sexualité au premier trimestre et deuxième trimestre devraient avoir aidé votre couple à développer sa complicité sensuelle à l’orée du sixième mois. Maintenant, il va vous falloir cultiver encore votre connivence.

Patience, amour et confiance sont d’autant plus nécessaires que vos relations sexuelles subissent les bouleversements affectifs et physiques de la grossesse. La moitié environ des couples maintiennent une sexualité satisfaisante pendant le dernier trimestre de la grossesse.

Souvenez-vous qu’en matière de sexualité, la qualité importe plus que la quantité; mais ne laissez pas l’espacement éventuel de vos relations interférer avec les autres aspects de votre vie de couple. Privilégiez l’amour sentiment.

Si votre partenaire sait être attentif à votre plaisir pendant la grossesse, il vous sera plus facile de lui en procurer en retour après la naissance.

D’une manière générale, l’activité sexuelle est d’autant plus diminuée pendant le troisième trimestre de la grossesse que les couples n’ont pas été préparés. L’ignorance aggrave les craintes irrationnelles. Espacer les relations sexuelles peut devenir une occasion supplémentaire de caresses; d’ailleurs, même si les rapports s’espacent, la fréquence des orgasmes semble être stable. Les femmes confient même ressentir parfois un orgasme au moment de la naissance. Ces témoignages sont cependant exceptionnels.

Le rôle des hormones de grossesse dans la baisse du désir féminin n’est pas du tout prouvé; bien d’autres facteurs peuvent gêner votre sexualité.

Vous êtes en état psychologique d’attente

L’attente de ce bébé mobilise toute votre concentration. Vous voilà de plus en plus occupée à préparer votre séjour à la maternité, la layette et la chambre de bébé. Votre compagnon peut penser moins compter pour vous.

La modification de votre image corporelle

Elle agit sur la sexualité des deux partenaires, mais elle peut être une source de fierté et de désir pour un homme. Vous devez rester très soignée et coquette. Si votre image corporelle est mise en valeur, vos rapports sexuels resteront harmonieux, alors qu’à l’inverse un regard négatif de votre compagnon ou une difficulté à assumer votre transformation physique auront un rôle néfaste sur l’équilibre sensuel de votre couple.

Les positions amoureuses

Faire l’amour avec un ventre tout rond suppose que l’on trouve une position adaptée, la position face à face, dite du « du missionnaire », devenant inconfortable. Mais vous pouvez très bien pratiquer la pénétration différemment, selon les moments et les préférences de chaque couple: l’homme derrière la femme, « en levrette », la femme assise sur l’homme, ou la position latérale, très utilisée. Votre compagnon doit être attentif à la gêne et aux douleurs que vous pourrez ressentir.

La peur d’infecter le bébé par la pénétration

Elle n’est justifiée que si l’un des deux partenaires est malade. La majorité des gynécologues s’accordent sur le fait que les rapports sexuels ne sont pas une source d’infection si la femme et son compagnon sont bien suivis.

La peur de provoquer des saignements

Elle est justifiée dans certains cas:

- de petites taches rosâtres ou du mucus rosé après le rapport peuvent sourdre car le col de l’utérus est traversé de vaisseaux particulièrement dilatés; il faut alors éviter les pénétrations trop violentes et trop profondes;

- la persistance de ces taches après d’autres rapports ou l’émission de sang rouge font craindre que le placenta soit proche du col et doivent vous faire consulter d’urgence un médecin;

- des contractions accompagnées de pertes brunâtres après les rapports peuvent être le signe d’un début de travail: appelez votre médecin ou votre sage-femme.

L’éjaculation interne

Elle n’est à éviter qu’en cas de risque d’accouchement prématuré (le sperme est riche en prostaglandines, pouvant déclencher les contractions).

Les contre-indications à la pénétration pendant le dernier trimestre

Vous devez vous abstenir dans les cas suivants:

- placenta prævia, implanté bas au-dessus du col de l’utérus;

- col de l’utérus trop effacé;

- attente de jumeaux ou de triplés;

- signes de travail prématuré;

- antécédents d’accouchement prématuré;

- hypertension artérielle;

- rupture de la poche des eaux (vous devez aller en urgence à la maternité)

Cependant, les rapports sexuels ne se résument pas à la pénétration vaginale, qui peut être remplacée par d’autres stimulations, manuelles ou buccales (masturbation ou fellation). Les études statistiques montrent que la plupart des couples y recourent volontiers lorsque la femme approche du terme’ la sodomie (pénétration anale) est très peu pratiquée car elle est douloureuse pour la plupart des femmes.

Partagez cette page: Facebook Twitter Pinterest Google Plus StumbleUpon Reddit Email

Laissez un Commentaire