Santé : Préservez votre beauté

grossesse et beauté

La grossesse est un moment privilégié pour entretenir votre beauté, pour l’épanouir même. Il arrive couramment aujourd’hui que la femme soit, après sa grossesse, plus belle qu’avant. N’hésitez pas à vous occuper de vous, apprenez à vous connaître et à vous mettre en valeur. Les conseils qui suivent vous y aideront.

Vos seins

L’expérience montre que vous pouvez avoir plusieurs enfants et garder une très belle poitrine, malgré les variations de volume de vos seins et malgré l’allaitement.

La transformation de vos seins est la transformation la plus rapidement visible au début de votre grossesse: les glandes augmentent de volume et vous devez acheter de nouveaux soutiens-gorge. Les glandes sont tendues, on ressent des picotements, mais ce phénomène n’est pas très douloureux et représente tout au plus une gêne. L’aréole autour du mamelon devient plus sombre, de petits tubercules saillent, ce sont les tubercules de Montgomery.

Certaines femmes, dont la poitrine est habituellement petite, disent combien elles aiment profiter de cette période pour arborer un décolleté bien rempli.

Ces transformations ne compromettront pas l’esthétique de votre poitrine si vous prenez quelques précautions:

- vous muscler et faire bomber vos seins en faisant travailler les pectoraux, les dorsaux et les muscles des épaules;

- empêcher la peau des seins de se distendre sous le poids de la glande mammaire, plus lourde, en portant un soutien-gorge bien adapté; les bretelles doivent être solides et bien tenir la poitrine;

- essayer de prévenir les vergetures de la peau des seins en les massant avec une crème spécialisée; votre compagnon peut pratiquer ces massages;

- vous faire aider par votre compagnon pour préparer dès maintenant un allaitement heureux en lui faisant masser vos mamelons, dont la peau est très fine; des suçotements avec petites aspirations, suffisamment doux pour ne surtout pas être douloureux, habitueront la peau sensible à la future succion du bébé: ces soins, tout à fait érotiques, favorisent une excellente complicité avec votre compagnon, tout en vous permettant de garder une belle poitrine et d’allaiter le bébé sans souffrance;

- éviter le café, qui favorise la tension des seins, les bains trop chauds et les expositions au soleil qui distendent les veines et dessèchent la peau.

En ce premier trimestre, quelques mouvements de gymnastique appropriés, ces soins cutanés et un bon soutien-gorge vous donnent toutes vos chances de garder une belle poitrine. Mais il vous faudra continuer à suivre ces conseils jusqu’après la naissance.

Vos cheveux

La grossesse embellit votre chevelure

Les hormones influent positivement sur le cuir chevelu de la femme enceinte; la phase de croissance des cheveux s’allonge, au détriment de la phase d’atrophie qui précède la chute. Donc vos cheveux tombent en moins grande quantité, le volume de votre chevelure augmente.

Les soins à prodiguer à vos cheveux pendant la grossesse ne sont pas différents de ceux que vous leur donnez habituellement. Si vous avez les cheveux gras, mieux vaut deux lavages doux par semaine (utilisez par exemple un shampoing à base de lipoprotéines) qu’un seul avec un shampoing très détergent. N’abusez pas de colorations, évitez les permanentes.

C’est après la naissance que vous pourrez avoir des problèmes avec vos cheveux – problèmes qui sont réversibles heureusement – et que vous devrez en prendre particulièrement soin. En effet, au moment de l’accouchement, le taux élevé d’œstradiol s’effondre et la chevelure passe brutalement d’une phase de croissance à l’étiolement, ce qui peut provoquer, trois mois plus tard, la chute des cheveux (jusqu’à 50% de la chevelure). Dans les six mois qui suivent, heureusement, les choses s’arrangent naturellement. Avec même un embellissement…

La pousse de poils (lèvres, aisselles, jambes)

Elle est accélérée, comme celle des cheveux; elle régressera après l’accouchement. Vous pouvez les décolorer. Au niveau de la lèvre, évitez de toute façon l’épilation à la pince ou à la cire et à plus forte raison le rasage, qui risquent de provoquer une hyperpilosité.

Vos dents

L’embryon ayant besoin de calcium pour son squelette, vos dents risquent de se déminéraliser et de s’abîmer. Soignez vos dents est d’autant plus nécessaire que :

- les caries empêchent de bien mâcher et constituent des foyers d’infection néfastes à l’embryon;

- du bon état de votre denture pendant cette période de fragilité dépendent votre santé et un moindre vieillissement de votre visage.

Un bilan dentaire (remboursé par la Sécurité Sociale) est donc recommandé dès le premier trimestre. Les soins dentaires sont tout à fait possibles pendant la grossesse.

Il vaut mieux éviter les radiographies dentaires, tout en sachant que:

- si vous en avez subi une ou deux avant de savoir que vous attendiez un bébé, ce n’est pas réellement dangereux; vivez votre grossesse en paix;

- si une radiographie est vraiment indispensable, faites-la dans le même état d’esprit.

Quant aux anesthésies dentaires, elles ne comportent aucun risque particulier pour le bébé. cependant, prévenez votre dentiste que vous êtes enceinte, car il ne faut pas que l’on vous injecte de l’adrénaline. Signalez aussi les produits auxquels vous pourriez être allergique.

Brossez-vous les dents deux fois par jour au minimum. Ne vous inquiétez pas si vos gencives saignent parfois lors du brossage. Prenez des vitamines.

Le fluor protègera vos dent et celles du bébé à partir du cinquième mois de grossesse.

Votre ventre

La plus grande crainte esthétique de la majorité des femmes enceintes est de garder un ventre mou. La peau et les fibres musculaires sont distendues par l’utérus qui devient de plus en plus volumineux.

pour prévenir le relâchement de la paroi abdominale, voici trois grands principes :

- ne pas prendre plus de 10 kg pendant les 9 mois de grossesse;

- faire vos mouvements de gymnastiqu plusieurs fois par jour pour muscler vos abdominaux;

- essayez de prévenir ou limiter les vergetures.

Les vergetures

Les vergetures sont des stries rosées qui risquent d’apparaître vers le cinquième mois, surtout sur le ventre, parfois sur les seins, les fesses, les hanches et les cuisses, là où la peau est la plus distendue.

Les modifications brutales de votre ligne favorisent les vergetures; c’est pourquoi vous devez surveiller votre prise de poids.

La quantité accrue de cortisone sécrétée en fin de grossesse est certainement en partie responsable de cette rupture, dans le derme, des fibres élastiques. Il arrive cependant aussi que des hommes aient des vergeture s’ils prennent exagérément du poids, ainsi que les jeunes filles qui grossissent trop à l’adolescence. Les vergetures atteignent trois femmes enceintes sur quatre. Après la naissance, les stries blanchissent, sont moins visibles, mais ne disparaissent pas car les fibres élastiques de la peau ont été détruites.

En aurez-vous?

Il y a une prédisposition héréditaire aux vergetures : si votre mère n’en a pas eu, vous avez une chance d’y échapper.

La prise de sucre diminue la qualité de la peau : ne soyez pas trop gourmande!
Existe-t-il un traitement local qui empêche les vergetures?

L’efficacité des crèmes qui prétendent amoindrir ou éviter les vergetures n’est pas prouvée; certaines jeunes mères ont des vergetures alors qu’elles ont appliqué consciencieusement une crème matin et soir… alors que d’autres n’en ont pas sans avoir pris la moindre précaution. Les gynécologues sont généralement sceptiques à ce sujet; quant aux dermatologues, ils ne sont consultés généralement que lorsque les vergetures sont déjà constituées. Pourtant, les grands laboratoires de cosmétologie font des recherches actives. Ils publient des résultats très encourageants sur leurs essais de crèmes spéciales pour vergetures. Il est donc conseillé de vous donner cette chance. Appliquez une crème sur votre ventre, vos hanches et vos seins dès le début de votre grossesse, en massant bien la peau deux fois par jour. Faire pratiquer cet agréable massage par votre compagnon est la meilleure méthode pour qu’il soit très rapidement en contact avec son bébé.

Le masque de grossesse

La grossesse entraîne des troubles de la pigmentation et bien des femmes enceintes tremblent de voir se dessiner progressivement le fameux masque de grossesse. Cette pigmentation est due à des hormones; sous leur influence les rayons ultraviolets provoquent une réaction de photosensibilisation de la peau, qui se pigmente anormalement. Cette pigmentation atteint non seulement le visage, mais aussi l’aréole des seins et le ventre : une ligne brune, qui régressera après la naissance du bébé, peut remonter du pubis au nombril.

Le masque de grossesse (appelé aussi chloasma) est formé de taches brunes sur le visage (blanches chez une femme noire), irrégulières, qui s’installent progressivement, surtout sur la lèvre supérieure, mais aussi parfois le front, le nez ou les joues. Pour l’éviter, prenez bien vos vitamines, en particulier l’acide folique (vitamine B9) et protégez le plus possible votre peau des ultraviolets.

Des recettes traditionnelles, comme l’application d’huile d’amande douce, semblent relativement efficaces. Vous y associerez une protection solaire:

- en vous exposant le moins possible au soleil;

- en utilisant des produits solaires du type écran total, dont l’application doit être renouvelée toutes les 2 heures et après chaque bain;

- en utilisant pour le maquillage d’été des crèmes de jour qui contiennent des filtres anti-UV très puissants;

- en portant des lunettes de soleil et un chapeau à larges bords.

Mieux vous respecterez ces précautions, plus vite votre pigmentation disparaîtra après la naissance.

Votre peau

Ses petits défauts sont accentués par la grossesse : vos cicatrices éventuelles deviennent plus foncées, plus rouges, et de tout petits angiomes (taches rosées) en étoile peuvent apparaître. Ne vous précipitez pas chez le dermatologue; ces taches ont de bonnes chances de disparaître dans l’année qui suit la naissance.

Partagez cette page: Facebook Twitter Pinterest Google Plus StumbleUpon Reddit Email

Laissez un Commentaire