Un jeune enfant, notamment un bébé peut avoir de la fièvre et monter très vite en température.
Un bébé trop couvert ou exposé soudain à une forte chaleur (dans une voiture immobilisée au soleil par exemple) ne peut pas réguler sa température interne rapidement et risque le classique « coup de chaleur ». Celui-ci se traduit entre autres par une température très élevée.
Mais une main posée sur son front n’est pas un bon indicateur de la température. Plus vous avez les mains froides, plus le front vous semblera chaud.

Si vous avez un doute, s’il vous semble que votre bébé a de la fièvre, seul un thermomètre vous le confirmera. Le thermomètre frontal à cristaux liquides vous donnera déjà une bonne indication de la température, mais c’est le classique thermomètre rectal ou le nouveau thermomètre auriculaire (un peu cher mais vraiment pratique) qui vous donneront des indications tout à fait fiables.

IUne astuce

Si votre bébé hurle lorsque vous enfoncez le thermomètre, enduisez le bout avec un peu de vaseline : il glissera beaucoup mieux. Vous pouvez aussi demander à votre médecin de vous apprendre à mesurer la température sous le bras ou dans la bouche, comme cela se fait dans les pays anglo-saxons et qui semble bien moins désagréable aux enfants.

Si la fièvre de votre bébé dépasse 38° C et qu’elle est associée à d’autres signes (toux, diarrhée, pleurs douloureux, etc.), il est bon de prendre rendez-vous avec votre médecin. Lui seul pourra déterminer les causes de cette température élevée et vous dire comment la traiter. En effet, la fièvre n’est pas une maladie en elle-même, mais un signe associé à une maladie qu’il convient de diagnostiquer.

Que faire en attendant le médecin ?

Si la fièvre est faible (inférieure à 38,5°) et bien tolérée par l’enfant, le mieux est de ne rien faire. Une prise de température toutes les trois ou quatre heures permettra de contrôler l’évolution de la situation.

Si la fièvre est plus importante, il est préférable de la faire baisser pour la maintenir à un niveau raisonnable. Il existe en effet un risque de convulsions fébriles qu’il ne faut pas négliger; surtout chez un bébé qui en a déjà fait. Dans tous les cas, donnez souvent à boire à l’enfant.

Comment faire baisser la fièvre de bébé ?

Il existe un certain nombre de moyens simples, tout à fait efficaces, qui dispensent d’employer des médicaments risquant de brouiller les symptômes, alors qu’un diagnostic n’a pas encore été posé.

– Découvrez l’enfant. Ôtez brassière et couvertures. Ne lui laissez, au maximum, qu’une petite chemise de coton.

– Faites marcher un ventilateur dans sa direction.

– Enveloppez-le dans un linge fin (petit drap de lit), imbibé d’eau froide, puis essoré.

– Laissez-le une vingtaine de minutes dans un bain dont l’eau est d’une température inférieure de 2° C à la sienne.