Accueil » Grossesse » Semaine par semaine » Ma 4ème semaine de grossesse

Ma 4ème semaine de grossesse

La 4ème semaine de grossesse marque le terme du 1er mois de grossesse. Plus que 8 mois avant l’arrivée de bébé ! Vous avez encore des questions ? Voici quelques informations supplémentaires sur la répartition des semaines, des mois et des trimestres de la grossesse.

Mon bébé

L’embryon mesure environ 4 mm et a la forme d’un petit haricot ou d’une virgule, vous pouvez peut-être déjà l’apercevoir à l’échographie !

Bébé continue sa croissance fulgurante et ses organes se mettent en place, notamment les bourgeons des membres, qui deviendront ses bras et ses jambes. Notez que cette 4ème semaine de grossesse, ou 6ème semaine d’aménorrhée (6SA), marque surtout la mise en marche opérationnelle du placenta et du cordon ombilical : vous êtes désormais reliée à bébé à qui vous transmettez tout ce que vous ingérez … Alors plus d’excès !

Ma grossesse

Mon corps change, c’est normal

Votre utérus atteint la taille d’une mandarine, rien qui ne justifie encore l’apparition d’un ventre rond … Soyez patiente ! En revanche cette mandarine a tendance à faire pression sur votre vessie, d’où la fréquence de vos envies d’uriner. Autres changements physiques, vous remarquez sans doute que vos mamelons foncent, et vous salivez peut-être plus qu’à votre habitude, pas d’inquiétude. Votre corps s’adapte à l’accueil de bébé, et vos hormones provoquent certains dérèglements.

Nausées et fatigue, un cap à passer

Vous faites partie de celles que la grossesse rend malade et vous passez vos matinées à vomir ? Vous êtes extrêmement fatiguée ? Cela arrive. Sachez que ces désagréments de grossesse passent généralement après le 1er trimestre … Courage, plus que 2 mois à tenir !

Tiraillements et sécrétions, pas d’alerte précoce

Votre utérus grandit de jour en jour pour accueillir bébé dans de bonnes conditions. Vous pouvez donc ressentir des tiraillements au niveau du bas ventre, ne vous alarmez pas pour autant. D’autre part, vous observez des sécrétions vaginales importantes : intelligemment, votre corps protège bébé en faisant barrière aux microbes. Si toutefois ces signes physiologiques vous inquiètent, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Mon suivi médical

En cette 4ème semaine de grossesse, aucune visite prénatale obligatoire. En revanche, si ce n’est pas déjà fait, il est grand temps de prendre rendez-vous avec votre gynécologue ou votre sage-femme. Ce rendez-vous vous permet de :

  • vous assurer que l’embryon est bien accroché dans votre utérus,
  • planifier avec votre médecin les examens à venir,
  • poser toutes les questions qui vous taraudent !

Un conseil à ce stade de votre grossesse : n’hésitez pas à faire un bilan de santé buccodentaire chez votre dentiste. Sachez en effet qu’une infection à ce niveau peut avoir des conséquences néfastes sur le développement de bébé.

À noter : pendant la grossesse, beaucoup de femmes sont sujettes à la gingivite (gencives enflées et qui saignent davantage). Cela s’explique par l’augmentation de votre débit sanguin et les variations hormonales, n’hésitez pas à en discuter avec votre dentiste.

Check-list

Vous êtes enceinte, vous avez rencontré votre médecin, ça y est, c’est concret ! Pourtant à ce stade, peu de «dead line» à respecter, continuez votre train de vie comme à votre habitude.

Administratif : RAS !

Notez néanmoins qu’en cas de grossesse «pathologique», il est temps de prévenir votre employeur : vous pourrez ainsi bénéficier de mesures favorables permettant de vous absenter pour vos rendez-vous médicaux et peut-être solliciterez-vous des horaires aménagés.

Accouchement prévu dans 8 mois …

Votre médecin vous a indiqué votre date estimée d’accouchement, vous pouvez profiter de cette semaine pour commencer à réfléchir aux modalités de votre accouchement. Plusieurs question à se poser, notamment :

Quels type de cours de préparation à l’accouchement ? Classique, haptonomie, yoga prénatal … renseignez-vous !

Hôpital ou clinique ? Sachez que les coûts financiers impliqués varient …

Péridurale ou non ? Vous pouvez souhaiter accoucher «à la dure», sans péridurale. Mais un conseil, laissez-vous l’opportunité de changer d’avis le moment venu !

Plaisir et bien-être au quotidien : un seul mot d’ordre, soins et beauté

  • Notez que votre alimentation influe désormais directement sur le développement de bébé, alors adoptez, si ce n’est déjà fait, un régime équilibré.
  • Vous êtes fatiguée ? Dormez autant que vous pouvez.
  • Quid de votre poids ? Une prise de poids «adéquate» pendant la grossesse correspond à 1 kilo par mois les 6 premiers mois, puis 2 kilos par mois les 3 derniers mois. Vérifiez dès à présent que vous respectez ces recommandations !
  • Faites-vous belle ! La grossesse ne doit pas vous inciter à un laisser-aller potentiellement déprimant, alors ne lésinez pas sur les vêtements sexy et les soins du corps et du visage …

L’astuce de la semaine : gynécologue ou sage-femme, choisissez votre médecin

Peu de femmes le savent, les premiers mois de votre grossesse, vous avez la possibilité d’être suivie au choix par un médecin gynécologue ou une sage-femme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.