Hypoglycémie

L’hypoglycémie est la chute brutale du taux de glucose dans le sang, pouvant entraîner des malaises.

Définition d’hypoglycémie

Les personnes atteintes de diabète qui utilisent de l’insuline ou des pilules antidiabétiques peuvent présenter une hypoglycémie (taux de glucose). L’hypoglycémie se produit lorsque le taux de sucre dans le sang tombe en dessous de 70 mg/dl. Le taux de sucre dans le sang chute lorsqu’il y a plus d’insuline que nécessaire pour réguler le taux de sucre.

Pour en savoir +

Quelles sont les causes de l’hypoglycémie ?

L’hypoglycémie survient lorsque votre taux de sucre (glucose) dans le sang tombe trop bas. La plus courante étant un effet secondaire des médicaments utilisés pour traiter le diabète. Plusieurs autres raisons peuvent expliquer ce phénomène :

  • Manger des repas en retard ou sauter des repas.
  • Ne pas manger tout le repas ou ne pas consommer suffisamment de glucides.
  • Être plus actif que d’habitude.
  • Prendre plus de médicaments que nécessaire.
  • Boire de l’alcool sans manger.
  • Toute combinaison des éléments ci-dessus.

Quels sont les symptômes de l’hypoglycémie ?

Si le taux de sucre dans le sang devient trop bas, les signes et symptômes peuvent inclure :

  • Faiblesse ou tremblements.
  • Peau humide, transpiration.
  • Battements de cœur rapides.
  • Étourdissements.
  • Faim soudaine.
  • Confusion.
  • Peau pâle.
  • Engourdissement de la bouche ou de la langue.
  • Irritabilité, nervosité.
  • Instabilité.
  • Cauchemars, mauvais rêves, sommeil agité.

Vous risquez de vous évanouir si votre hypoglycémie n’est pas traitée.

Quel est le traitement de l’hypoglycémie ?

1. Vérifiez votre taux de glycémie, si possible. Si vous pensez que votre glycémie est basse mais que vous n’êtes pas en mesure de faire une analyse sanguine, traitez avec l’un des traitements suivants :

  • ½ tasse de jus de fruits
  • 3 ou 4 comprimés de glucose
  • ½ tasse de soda non diététique
  • 1 tube de gel de glucose instantané
  • 3 bonbons à la menthe poivrée

2. Attendez 15 minutes. Si vos symptômes ne s’atténuent pas, refaites le test si possible. Si votre glycémie est inférieure à 70, répétez le traitement.

3. Si votre prochain repas est prévu dans plus d’une heure (½), faites suivre d’une petite collation comme l’une des suivantes :

  • ½ sandwich
  • 30g de fromage avec 4 à 6 craquelins
  • 1 cuillère à soupe de beurre d’arachide avec quatre à six crackers

4. Si vous ne vous sentez toujours pas mieux, appelez votre médecin ou le 15.

5. Enregistrez cet épisode. Notez la date et l’heure de votre hypoglycémie, les causes possibles et ce que vous avez fait pour la traiter.

Conseils de sécurité

  • Ayez toujours sur vous un sucre, comme un bonbon dur, et un amidon, comme du beurre d’arachide ou des biscuits au fromage.
  • Traitez les symptômes rapidement.
  • Portez un bracelet ou un collier d’identification du diabète, et ayez une carte dans votre sac à main ou votre portefeuille.
  • Assurez-vous que votre famille, vos amis et vos collègues de travail savent ce qu’ils peuvent faire pour vous aider.
  • Vérifiez votre taux de glycémie avant, pendant et après l’exercice ou l’augmentation de l’activité physique.
  • Si vous avez plus d’un épisode d’hypoglycémie, parlez-en à votre médecin.
  • Renseignez-vous sur le diabète. Parlez à votre médecin et à votre éducateur en matière de diabète, et établissez un plan de traitement personnel.

Quand consulter un médecin ?

Appelez immédiatement un médecin si :

  • vous présentez ce qui pourrait être des symptômes d’hypoglycémie et que vous n’êtes pas diabétique
  • Vous souffrez de diabète et l’hypoglycémie ne répond pas au traitement, par exemple en buvant du jus ou des boissons gazeuses ordinaires, en mangeant des bonbons ou en prenant des comprimés de glucose.

Demandez une aide d’urgence pour une personne diabétique ou ayant des antécédents d’hypoglycémie qui présente des symptômes d’hypoglycémie grave ou qui perd conscience.

Quelles sont les complications possibles ?

Une hypoglycémie non traitée peut entraîner :

  • Une crise d’épilepsie
  • Perte de conscience
  • Décès

L’hypoglycémie peut également contribuer à ce qui suit :

  • Étourdissements et faiblesse
  • Chutes
  • Blessures
  • Accidents de véhicules à moteur
  • Un risque accru de démence chez les personnes âgées

Comment prévenir l’hypoglycémie ?

Si vous êtes diabétique

Suivez les recommandations de gestion du diabète que vous avez élaboré avec votre médecin. Si vous prenez de nouveaux médicaments, modifiez vos habitudes alimentaires ou votre médication, ou ajoutez de nouveaux exercices, demandez à votre médecin comment ces changements peuvent affecter la gestion de votre diabète et votre risque d’hypoglycémie.

Un lecteur de glycémie sanguine (glucomètre) est une option pour certaines personnes, en particulier celles qui ne sont pas conscientes de leur hypoglycémie. Le glucomètre est muni d’un minuscule fil inséré sous la peau qui peut envoyer les mesures de glycémie à un récepteur.

Si le taux de glycémie chute trop bas, certains modèles de glucomètre vous avertiront par une alarme. Certaines pompes à insuline sont maintenant intégrées aux glucomètres et peuvent interrompre l’administration d’insuline lorsque la glycémie baisse trop rapidement pour aider à prévenir l’hypoglycémie.

Veillez à toujours avoir sur vous un glucide à action rapide, tel qu’un jus ou des comprimés de glucose, afin de pouvoir traiter une chute de la glycémie avant qu’elle ne tombe dangereusement bas.

Si vous n’êtes pas diabétique

Pour les épisodes récurrents d’hypoglycémie, la prise de petits repas fréquents tout au long de la journée est une mesure palliative qui permet d’éviter que votre glycémie ne descende trop bas. Toutefois, cette approche n’est pas conseillée comme stratégie à long terme. Consultez votre médecin pour identifier et traiter la cause de l’hypoglycémie.

« Retour au dictionnaire de grossesse